BEEHOPE

  1. Présentation du projet:

    Afin de trouver des solutions au déclin des abeilles, le Lycée Agricole des Combrailles de St-Gervais d’Auvergne sur le site de Pontaumur, offre une formation apicole depuis 1984 en Auvergne. Il est partenaire d’un projet Européen (BEEHOPE) avec le Laboratoire Micro-Organismes : Génome Environnement (UMR CNRS/UCA 6023) situé sur le campus des Cézeaux de l’Université Blaise Pascal. Les autres partenaires européens sont le EGCE (UMR CNRS 9191), le centre d’études biologique de Chizé du CNRS, l’Université Basque d’Espagne, l’Institut Polytechnique de Braganca et le centre INRA Poitou-Charentes. Le Lycée Agricole des Combrailles à St-Gervais d’Auvergne a été sollicité pour participer au projet BEEHOPE car il contribue à la protection de l’abeille endémique de la France (i.e. l’abeille noire) depuis 1990 avec l’aide et l’appui de la profession apicole.

    Le projet BEEHOPE:

    Permettra la mise en place et l’union de centres de préservation nationaux et européens qui auront pour objectifs principaux :

    * De caractériser la diversité génétique et éco-éthologique des abeilles mellifères de la lignée d’Europe occidentale (lignée de M)

    * De protéger, préserver la diversité génétique de ces populations ; iii) de constituer une réserve de diversité utilisable par l’industrie apicole et les apiculteurs ;

    * D’étudier l’impact des colonies d’abeille mellifère domestiquées dans l’entretien de la diversité floristique locale ;

    * De pouvoir employer l’abeille comme bio-collecteur et comme indicateur biologique de qualité environnementale.

    BEEHOPE est d’une durée de trois ans (2015-2017), et celui-ci a pour vocation de créer une dynamique entre les citoyens, les apiculteurs, les élus, les scientifiques et les formateurs apicoles afin de contribuer à la valorisation et à la protection de notre patrimoine à tous : l’abeille noire. Sur chaque site, il y aura la création d’un comité qui regroupera des partenaires et acteurs socio-économiques avec pour objectif d’assister dans la gestion d’un bien commun, « la biodiversité » au sein des centres de préservation de l’abeille noire.

  2. Projet BEEHOPE: travaux de recherche sur l’abeille endémique (jamais réalisé).
  3. Etude du comportement, analyses   « ADN mitochondriale et nucléaire »
  4. Recherche de pathogènes  ( varroas, microbiote intestinal, virus……)
  5. Régulation de température, hygrométrie de la colonie
  6. Évolution des  poids des colonie

Présen Iris_EOUZAN

Présentation du projet BEEHOPE:

AG CANEC SCIENTIFIQUE_DGB                                                  

BBP012_Miguel VILAS BOAS_BEEHOPE

Acteurs du Projet:

Acteurs_BEEHOPE

Article du journal « La MONTAGNE »

la montagne BEEHOPE (1) (1)